Santé : les dangers des ondes électromagnétiques

A l’ère où la haute technologie gagne son ampleur, l’on ne peut pas se priver des ondes électromagnétiques et des technologies sans fil. Or, il faut noter que ces ondes présentent des risques sanitaires non négligeables. En 2012, une étude a été menée sur l’usage des technologies sans fil et des téléphones mobiles à l’initiative de BiInitiative. Elle montre que les risques liés à l’utilisation des fruits de la technologie deviennent de plus en plus importants ces dernières années. Les principales victimes sont les enfants et les femmes enceintes.

Les effets négatifs des ondes EM chez les enfants et femmes enceintes

Nombreux sont les éventuels conséquences négatives de l’utilisation prolongée ou non des technologies sans fil et des téléphones mobiles, pour ne citer que la baisse de la fertilité, les cancers cérébraux, l’augmentation de l’autisme et le mauvais développement des fœtus. Ces problèmes graves proviennent de l’utilisation des sources des ondes électromagnétiques courantes, notamment les ordinateurs portables, les téléphones, le Wifi, le Wimax, la télévision, les lignes à haute tension et tant d’autres. Selon l’étude, les radiofréquences font partie des substances cancérigènes pour l’être humain. Elles attaqueraient le système nerveux des fœtus et nourrissons et augmenteraient le risque du syndrome d’Alzheimer.

Une règlementation s’impose

Les ondes électromagnétiques seraient aussi à l’origine de la réduction du taux de fertilité chez le sexe masculin, sachant qu’elles attaquent l’ADN des spermatozoïdes. Ces effets négatifs seraient fréquents chez les hommes ayant l’habitude de porter leurs téléphones portables dans leurs poches de pantalons ainsi que chez ceux qui ont l’habitude de poser leurs ordinateurs portables sur leurs genoux. Une réglementation s’impose, de ce fait, afin de limiter les conséquences négatives de ces ondes EM sur la santé. A noter qu’en décembre 2012, dans l’Hexagone, le groupe écologiste a pris l’initiative de faire une proposition de loi. Le but étant d’amoindrir les risques relatifs aux ondes électromagnétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *