High-tech : l’avenir de la monnaie selon les experts

On ne peut plus nier ni discuter du fait que l’on se trouve actuellement dans une société de plus en plus virtuelle. Et cela n’impacte pas uniquement sur les prestations de service, mais aussi sur le système économique en lui-même. En effet, selon les experts, la monnaie telle qu’on la connait risque fort de changer davantage durant les 20 prochaines années.

Le portefeuille virtuel devient de plus en plus incontournable

Déjà actuellement, la monnaie papier n’est plus aussi utilisée qu’avant. Les particuliers sont nombreux à se fier uniquement aux portefeuilles virtuels. Et d’ailleurs, la majorité des commerces de toute sorte, en ligne ou non, proposent des services qui sont compatibles avec ce genre de système de payement.
Il faut dire que les portefeuilles virtuels présentent des avantages incontestables. Ils sont non seulement pratique et accélère le passage à la caisse, mais aussi pour les particuliers c’est un moyen afin de réduire le poids des accessoires à emporter quotidiennement avec soi. Adieu les problèmes causés par l’oublie des portefeuilles et des sacs. En revanche, on n’oublie jamais son Smartphone.

Après les montres connectées, que peut-on espérer d’autre ?

Après les Smartphones, les systèmes de payement sans contact se sont aussi attaqués aux montres connectées. Mais selon toujours les analystes du marché, la révolution technologique ne s’arrête pas là. Dans peu de temps, on pourra même payer via des verres de contact high-tech. Ceci permettra de faciliter encore plus les échanges entre le client et le prestataire. Et pour cause, on consommera en même temps que l’on payera : une version plus moderne du système utilisé par l’Uber.

le troc d’ici 20 ans sera de retour

Si cette révolution continue, on craint un retour au troc d’ici 20 ans. La monnaie ne sera plus et la société reprendra dès le début. Quoique cette théorie ne l’emporte pas auprès de tous les experts financiers et des sociologues. Le système de troc repose en effet sur une cohésion de la société. Et pourtant, les nouvelles technologies poussent vers un chacun pour soi. Nous attendons de voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *